Le bien être au jardin par Agnès Brückin

© Virginie KLECKA

Le bien-être au jardin

Cauchemar de jardinière
Agastaches anisées de menthe poivrée,
Basilics citronnés à froisser à caresser
Envolés…
Petites mara des bois saupoudrées de rosée,
Tomates ananas gorgées de chaleur et de couleur,
promesses appétissantes…Disparues…
Tournesol cherchant soleil,
Cléomes si blancs si légers dans l’air,
Cosmos sulfureux compagnons de l’orange velouté des tithonias.
Stippas si câlines…Où êtes-vous?
La jardinière vit un cauchemar
Perd-t-elle le sens de son jardin ?
Au potager, une culture bruyante d’horloges rythme le temps qui passe ;
Elle cherche son banc préféré
Là où son homme la rejoint
Là où ils boivent un café prétexte pour se conter fleurette, et…
Le banc n’est plus là !!!

Ses sentiments et ses rêves n’ont plus de place dans ce jardin.
Les sureaux déchaînés chantent à tue-tête :
Le bien être va partir, cours-y vite, cours-y vite
Le bien-être est parti, cours-y vite le rattraper il est…
Je me réveillais en sursaut,
Rien de tel, une sieste en plein soleil et la tête bouillonne !!!
Le banc est là.
Une bonne odeur de café flotte dans l’air.
Les lotus se jouent de l’eau.
Je sais que demain le jardin ouvre ses portes,
Il est prêt.
Demain les visiteurs viendront le partager.
Jardins de plaisirs et de gourmandises
on sème au jardin.

 

Par Agnès Brückin